Les soins spécifiques

Ce document à été réalisé par:
Docteur Puissant jean-Claude et à été publié avec son accord.


Sujet : les soins de plaie.

La plaie de la personne âgée ne correspond pas vraiment à une plaie traumatique classique .
Celle qui nous intéresse est essentiellement une lésion cutanée issue d’ un problème de santé lié à l’ âge et à ses aléa .
La notion de contusion est absente la plupart du temps de la genèse des plaies qu’ il s’ agit de soigner dans une institution gériatrique .
Une station allongée de longue durée , sur un plan plus ou moins dur est source de compression plus ou moins permanente des vaisseaux cutanés .
La chute du débit qui en résulte crée une asphyxie des territoires de peau concernée . Les cellule cutanées, mal perfusées, meurent en masse .
Cet ensemble de cellules va finir par se détacher et il y aura un trou qui va se creuser .
Bien sur ce phénomène n’ est pas immédiat , on a le temps de le voir arriver , il procède par étapes .
Chacune de ces étapes est visible , elles peuvent s’ enchaîner rapidement mais leur succession est assez clairement visible aux yeux d’ un professionnel curieux et concerné.
On peut citer cette succession : érythème … phlyctène … nécrose … ulcération … dépôt fibrineux , exsudation … tissus de granulation … cicatrisation .
Bien entendu cette linéarité est assez schématique , cela permet de se fixer les idées .
Pour chacun de ces stades il existe des produits spécifiques .
Comme toujours, mais pas assez souvent , en médecine il faut soigner la cause , encore faut-il la trouver .
On peut remédier à la compression permanente par un matelas alternating .
La vague qui parcourt la surface portante fait en sorte que ce n’ est pas toujours le mêmeendroit du plan cutané qui assure l’ appui .
Sur le temps que l’ appui se fait ailleurs , les régions de contact les plus concernées d’ habitude ont la possibilité de rouvrir leur circulation ce qui réintroduit un métabolisme normal.
Les artères d’ un diabétique mal équilibré sont au contact d’ élément graisseux sanguins qui finissent par les imprégner avec un rétrécissement de leur calibre et un débit qui s’ effondre .
Si on ajoute que l’ insuline est une hormone absolument nécessaire à différents métabolisme on peut se dire que son absence va dérégler la vitalité de pas mal de cellules , notamment celles de l’ épiderme et pourquoi pas aussi la gaine de myéline des prolongements nerveux.
Un hémiplégique qui ne peut se mobiliser est toujours en appui sur la même surface corporelle .
Si on ne le retourne pas pour changer de point d’ appui à intervalle régulier , des problèmes ne tarderont pas à se pointer .
Voici , en quelques lignes, une table des matières.
J’ ai essayé que tout soi fait pour que les choses soient immédiatement compréhensible.
Ce qu ‘ il faut identifier quand on regarde une plaie .
A partir de là quelle technique de soin choisir, quel produit .
Les biocides . Les pansements . Les plaies .
Tableau synoptique des soins et de leur thérapeutique .
Images des lésions cutanées et schémas de soins par étapes .
Les produits , leur nature , leurs indications , leur utilisation .
J’ avais plusieurs sources de documentation dont j’ai résumé et un peu revu la succession des matières pour que tout un chacun s’ y retrouve le plus vite possible .
Le tableau des biocides montre que , suivant les circonstances, le produit à utiliser n’ est pas le même . Biocides veut dire tuer la vie .
Il s’ agit en fait des microorganismes ( bactéries, virus, champignons ) présents souvent sur la peau qui pourraient profiter d’ une plaie pour s ‘ introduire dans le corps .
Rappelons que , au sortir d’ une chambre, l’ hydrogel étendu sur les mains de façon fouillée est un excellent allié contre la propagation des germes .
Ces produits peuvent être toxiques pour une peau normale ou fragile , y penser .
Les pansements mis à la disposition des thérapeutes depuis quelques années ont renouvelé la façon dont les soins se font .
Par rapport à ce que j’ ai connu c’ est merveilleux .
Bien entendu les gens du CHU (dont un ouvrage est-une de mes sources) ont fait un tri , selon l’ expérience positive ou non qu ‘ils ont d’ un produit .
Il existe d’ autres produits dont l’ usage est possible .
Ultérieurement ils pourraient s’ imposer , surtout si le délégué de la firme est convainquant .
Le choix d’ un produit varie suivant la nature de la plaie , son aspect.
Une plaie évolue , son aspect change, la surveillance permet de se rendre compte du sens où tout cela va .
En mettant les choses au mieux on dira que l’ on s’ en va vers un mieux , une guérison , la plaie se ferme .
Les produits à utiliser suivant le stade atteint ne seront pas les mêmes .
On parlera de 1° intention , de 2° , et même de 3° .
Les illustration reprennent ces schémas .
Choisir le produit le plus efficace, ça va de soi .
Naturellement d’ autres choses sont à prendre en considération .
Ces produits ne sont pas pour rien , toutes les bourses ne peuvent pas toujours se les offrir .
Autant vider avec économie un tube ou un pot de produit .
Les plaquettes comme le Comfeel peuvent être découpées avec précision .
Penser aussi que les bords de la plaie sont des zones délicates, à ménager , c’ est en partie de là que partira la réépithélisation Si à chaque fois qu’ on renouvelle le pansement on détruit ces nouvelles cellules , on est parti pour la guerre de 100 ans .
Les soins doivent être les plus indolores possible .
Je vous fait naturellement confiance .
Deux choses encore.
L’ état de nutrition du patient est un facteur important à considérer , une personne malnutrie guérira avec beaucoup de difficulté .
Le nettoyage des plaies , aussi bien au départ que pour les soins plus ou moins quotidiens , se fera avec du liquide physiologique , sans lésiner sur la quantité .
Vous avez compris qu’après ce rinçage il faudra sécher .

Que faut-il regarder quand on examine une plaie ?
LA COULEUR DOMINANTE ( après rinçage ) , LA PROFONDEUR ET L’IMPORTANCE DE L’ EXSUDAT .
Les plaies sont roses , rouges , jaunes ou noires .

ROSES : il s’ agit d’ une irritation , on utilisera le terme érythème .
ROUGES : plaies à vif , stade avancé de la guérison avec un tissu de granulation bien avancé .
JAUNES : la couleur est due à un dépôt de FIBRINE .
Cette substance vient du fibrinogène plasmatique ( la protéine de base de la coagulation ) , elle arrive dans la plaie avec le liquide inflammatoire et coagule .
Tant qu ‘il y a fibrine le processus de guérison n’ est pas possible . Il faut donc la faire disparaître .

NOIRES : la chair est morte , nécrosée , il s’ agira de ramollir cette espèce de couenne , de débrider avec soins pour retrouver le tissu sain sous-jacent d’ où partira le renouvellement tissulaire .
L’EXSUDAT est le liquide inflammatoire , mélange de liquide plasmatique et lymphatique .
Il est plus ou moins abondant .
L’ aspect sera sec , luisant ou coulant .

Quelques généralités .
L’ évolution de la plaie sera suivie quotidiennement .
L’ efficacité du traitement sera évaluée toutes les deux semaines avec éventuelle réorientation du choix de traitement.
Les plaies chirurgicales resteront couvertes 48 hrs , après il vaut mieux les laisser à l’ air libre .
Une brûlure suivra une évolution qui dépend de l’ agent causal , le délabrement initial peut ne pas être à la mesure de la complexité de la guérison .
En cas de brûlure aïgue refroidir pendant 20 mns avec de l’ eau fraîche .
Les lésions de radiothérapie sont très délicates à prendre en charge , éviter tout ce qui est gras .
Dans le cas de peau fragilisée ( vieille personne , usage de la cortisone ) il s’ agira de rincer abondamment au LP , de rapprocher délicatement à la pince et d’ utiliser le Mépitel .
Le tableau synoptique des plaies est une petite merveille à mettre entre toutes les mains .
Les illustrations des différents types de plaie avec le schéma de la succession des intentions de soins est fort utile pour savoir de quoi on parle . Certaines images sont impressionnantes .
Je me demande si des lésions catastrophiques ne sont pas des conséquences d’ un manque d’ attention de la part du malade ou de ses soignants .

LISTE DES PRODUITS CHOISIS PAR LE CHU – leur nature , leurs propriétés , leur usage
OPSITE Flexifix : Film protecteur , pansement adhésif transparent non stérile , contr’indiqué dans les plaies ouvertes .
CAVULON : Film protecteur , évite la macération et l’ irritation provoquée par les liquides corporels ( urines , crevasses , phlyctènes , selles ) . Utiliser dans les zones difficilement accessibles .
TEGADERM : Film protecteur . Zones fragilisée ,comme les plaies de friction , gerçures , crevasse , phlyctènes . Avec pommade grasse .
CHLORONGUENT : ramollit les nécrose , évite le déssèchement de la plaie .
FLAMINAL HYDRO : Alginogel . Hydrate , draine , déterge . Pour les plaies nécrotiques , chronique et fibrineuse .
COMFEEL : Hydrocolloïde . Détersion , stimulation du bourgeonnement . Pour les plaies chroniques et aïgue .
AQUACEL : Hydrofibre . Absorption exsudat sans macération . Pour les plaies moyennement exsudatives .
MEPILEX : HydrocellulaireSilicone .Absorption et rétention de l’ exsudat . Cicatrisation en milieu humide . Diminue les douleurs au moment du changement de pansement . Pour la périphérie de la plaie quand elle est abîmée .Plaie onco , radiothérapie , plaie traumatique , ulcère , escarre .
DUODERM Pâte : Hydrocolloïde . Grande capacité d’ absorption . Pour la détersion et le comblement de plaies profondes .
SEASORB : Alginate . Absorption exsudat sans macération . Plaie exsudative ou hémorragique .
SEASORB mèche : Alginate . Voir ci-dessus .
ISOBETADINE Gel : Iodophore . Bactéricide , fongicide , virucide . Plaies infectées .
EAU DE DAKIN : id que Isobétadine mais à base de chlore . AQUACEL : Ag . Absorption .
Bactéricide à large spectre vu la présence d’ argent . Evite la macération des berges .
MEPITEL : Interface silicone non gras . Aspire l’ exsudat . Facilite le changement de pansement . Facilite la réépithélisation . Pour toutes formes de peau fragilisées .
 

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /customers/6/4/5/abcii.be/httpd.www/handicape/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 405

Laisser un commentaire